MENU FERMER

Le journalisme mène à tout,

à condition d'en sortir.

Jules Janin

Journaliste, auteur, créatrice de jeux… Je conçois ma vie comme un patchwork. Une large part de mon temps est consacrée à mon métier de journaliste que j’exerce de différentes façons (rédaction d’articles et de livres, animation d’ateliers d’écriture, résidence…). Mais ce n’est qu’une partie. Mon goût pour l’aventure me conduit à tenter des expériences et à me réinventer sans cesse. J’ai ainsi co-créé une entreprise de conception de jeux de société, je prends goût à l’écriture de romans policiers, j’ai commencé à réaliser des podcasts… Ces différentes activités sont reliées entre elles. En cela, le patchwork forme un « tout » cohérent. Et il s’étoffe jour après jour.

Journalisme

De la presse magazine à la presse associative ou institutionnelle, de médias en ligne aux podcasts, les supports changent, reste l’amour du métier !

Jeux

La création de jeux fait aujourd’hui partie intégrante de ma vie : un exercice intellectuel palpitant, aussi rigoureux qu’amusant.

Romans

La fiction était un rêve… C’est devenu une réalité depuis que je me suis prise de passion pour le polar, un genre littéraire pas si éloigné de mon métier de journaliste.

Blog

Des articles réguliers sur ma vie de journaliste, de citoyenne, d’exploratrice insatiable du monde comme il va.

Et si on s’engageait ?

C’est toujours émouvant de rencontrer son livre pour la première fois ! Cette semaine, j’ai reçu par la poste mon dernier ouvrage, publié aux Éditions Autrement et co-écrit avec la philosophe Marie Robert. Son titre : Et si on s’engageait ? Sa date de parution : initialement programmée le 1er avril, la sortie a été repoussée au 17 juin en…

Mon père, ce héros

Avec ma mère, nous avons abouti le premier jet de la page Wikipédia consacrée à mon père, décédé il y a un an, hommage s’il en est à l’enseignant, au théoricien de l’histoire et au militant qu’il fut. Je pourrais ajouter à quel point je suis fière de lui et que chaque jour qui passe…

Grandeur et misère du confinement

Mardi 28 avril. J+42.  Aujourd’hui, j’ai envie d’écrire sur cette expérience pour la première fois… Des images, des bouts de phrase, des sensations sur lesquelles s’agrippent des mots commencent à tournoyer dans mon esprit. Et il faut que ça sorte, même dans le désordre. Ce qui me vient en premier, c’est le souvenir d’une vidéo…

Hors normes

Confinement oblige, je rattrape mon retard sur les sorties ciné de l’année dernière. Dimanche après-midi, je regarde Hors normes, le film d’Éric Toledano et Olivier Nakache sur deux associations, La Voix des justes et L’Escale (leurs noms dans le film) : la première prend en charge des autistes dont aucune institution ne veut, la seconde insère des…