MENU FERMER

Le journalisme mène à tout,

à condition d'en sortir.

Jules Janin

Journaliste, auteur, créatrice de jeux… Je conçois ma vie comme un patchwork. Une large part de mon temps est consacrée à mon métier de journaliste que j’exerce de différentes façons (rédaction d’articles et de livres, animation d’ateliers d’écriture, résidence…). Mais ce n’est qu’une partie. Mon goût pour l’aventure me conduit à tenter des expériences et à me réinventer sans cesse. J’ai ainsi co-créé une entreprise de conception de jeux de société, je prends goût à l’écriture de romans policiers, j’ai commencé à réaliser des podcasts… Ces différentes activités sont reliées entre elles. En cela, le patchwork forme un « tout » cohérent. Et il s’étoffe jour après jour.

Journalisme

De la presse magazine à la presse associative ou institutionnelle, de médias en ligne aux podcasts, les supports changent, reste l’amour du métier !

Jeux

La création de jeux fait aujourd’hui partie intégrante de ma vie : un exercice intellectuel palpitant, aussi rigoureux qu’amusant.

Romans

La fiction était un rêve… C’est devenu une réalité depuis que je me suis prise de passion pour le polar, un genre littéraire pas si éloigné de mon métier de journaliste.

Blog

Des articles réguliers sur ma vie de journaliste, de citoyenne, d’exploratrice insatiable du monde comme il va.

Je m’appelle Choubaka…

Je m’appelle Choubaka et je vais avoir 12 ans le 25 mars. Je suis né d’un père Main coon et d’une mère qui l’était à moitié. De lui je n’ai aucun souvenir. En revanche, j’ai des images nettes de ma maman, une belle chatte noire répondant au nom de Chanel, et de mes trois frères…

L’annonce faite au patient

Cette semaine, je passais une mammographie et échographie de contrôle. Depuis quelques temps, le rituel revient tous les deux ans. Aucun cas de cancer du sein dans la famille, je m’y rends plutôt sereine. Mais, plus les années passent plus je sens monter l’anxiété lors du verdict médical.  Mardi dernier, j’avais rendez-vous pour ce dépistage…

Janvier 2021

C’est un drôle de mois de janvier qui s’achève, tout en contraste. D’un côté, une ambiance lourde et des gens autour de moi de plus en plus nombreux à ressentir douloureusement le poids de cette pandémie, qui n’en finit pas. De l’autre, l’espoir suscité par les vaccins et les traitements. Ma mère a reçu sa…

Moi, David Sterling, capitaine de police…

Je m’appelle David Sterling, j’ai une quarantaine d’années. Ma famille est originaire de Boulogne-sur-Mer, mais j’ai toujours vécu à Paris. J’habite une petite maison dans le 14è arrondissement de Paris ; c’est également là que je travaille, au 3è District de la police judiciaire, je suis capitaine. Mon équipe compte cinq lieutenants et je suis sous les ordres…